Fermer le menu

A partir du 4 mai : dépôt gratuit des déchets végétaux sur le site de l’Ecopole pour les particuliers

Publié le 29 avril 2020

Lire le texte

Le déconfinement se prépare sur l’île d’Oléron : afin d’anticiper et de limiter l’engorgement des déchèteries dont l’ouverture est prévue le 11 mai, la communauté de communes de l’île d’Oléron annonce l’ouverture exceptionnelle et l’accès gratuit pour les particuliers au site de l’Ecopole à Dolus d’Oléron. Ils pourront ainsi – dès ce lundi 4 mai et jusqu’à nouvel ordre tous les après-midi – y déposer les branchages et autres végétaux qui seront ensuite transformés en compost ou bois énergie.

Pascal Massicot, Président de la Communauté de Communes explique : « Avec le déconfinement et la réouverture des déchèteries le 11 mai, nous allons devoir faire face à une saturation inévitable des capacités de dépôt et une sollicitation importante des agents. Dans ce contexte exceptionnel, les élus et moi-même avons décidé d’ouvrir avant le déconfinement et gratuitement le site de l’Ecopole à la population pour qu’ils se débarrassent progressivement de leurs déchets végétaux accumulés pendant plusieurs semaines. Cela permettra à la collectivité d’assurer un meilleur service à la réouverture des déchèteries et de limiter les risques sanitaires encourus par les agents présents sur ces sites. »

Les modalités de dépôts sont :

  • Accès gratuit au site de l’Ecopole, situé derrière Intermarché (route de l’Ecuissière, 17 550 Dolus d’Oléron), du lundi au vendredi, de 13h30 à 19h30.
  • Port obligatoire d’un masque et d’un gilet haute visibilité (ou gilet jaune) présent dans les véhicules des usagers.
  • Pas de limite de volume de dépôt afin de limiter les déplacements.
  • Vidage à effectuer directement au sol pour plus de rapidité et pour limiter les files d’attentes.
  • Aucun équipement ne sera prêté sur place. Les usagers devront donc prévoir leurs propres outils de déchargement (fourches, gants, etc.) si nécessaire.

Rappelons que tant que le confinement n’est pas levé, une attestation de déplacement est requise (case à cocher : déplacement pour effectuer des achats de première nécessité).

Monsieur Massicot conclut : « Il convient que chacun soit patient et respecte au mieux les consignes pour le bien de tous. La crise n’est pas encore terminée. »

partager la page