Fermer le menu

Appel aux propriétaires de l’île d’Oléron pour loger les travailleurs saisonniers !

Publié le 18 mai 2021

Lire le texte

Pour la 2ème année consécutive, la communauté de communes de l’île d’Oléron lance un appel aux propriétaires pour louer un logement, une chambre, un bungalow, une caravane ou une tente dans leur jardin pour loger les travailleurs saisonniers du tourisme ! 

Chaque année, sur le territoire, le mois de mai signe le retour massif de visiteurs et des difficultés de logement pour les 2 000 travailleurs saisonniers du tourisme. Souvent jeunes et aux ressources modestes, ces actifs, résidant rarement sur l’île, ne séduisent pas les propriétaire-bailleurs oléronais et peinent à trouver un logement. Les employeurs oléronais, quant à eux, peinent à trouver du personnel faute de logement. Alors que le touristique constitue un des poumons essentiels de l’économie de l’île d’Oléron, la pénurie de logements locatifs pour les saisonniers est un véritable casse-tête pour tous.

Partant de ce constat, la communauté de communes de l’île d’Oléron a décidé d’agir !

En mars 2020, la CdC a signé une convention pour le logement des travailleurs saisonniers avec l’Etat et les 8 communes de l’île d’Oléron et a initié une nouvelle collaboration avec le CLLAJ (Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes) afin de trouver un toit aux employés saisonniers.  Ce nouveau partenariat a pour finalité d’inciter les propriétaires à louer un bien* aux travailleurs saisonniers.

Pour cela, la CdC, par l’intermédiaire du CLLAJ, propose un service d’accompagnement sécurisé pour les locataires avec une palette d’outils : contrat type d’hébergement, charte d’accueil, tarification de la location des chambres, informations sur les exonérations des revenus tirés de la location à un travailleur saisonnier d’une ou plusieurs pièces de sa résidence principale, etc.
Michel Parent, président de la CdC explique : « Louer un logement ou une chambre à un jeune saisonnier peut faire peur et la crise sanitaire n’a rien arrangé ! Pourtant, c’est aussi une source de revenu complémentaire et c’est surtout une contrainte incontournable pour les entreprises qui vivent du tourisme. Il fallait donc créer un cadre sécurisant, tant pour le propriétaire, le locataire que l’employeur ! Le CLLAJ, partenaire depuis 2012 de la CdC, accompagne déjà les jeunes dans leur recherche de logement. Il était donc logique de faire appel à cet acteur local pour mettre en place ce nouveau service. »

Comment louer ?

Les propriétaires intéressés doivent :

  • être en mesure de proposer un bien (*logement, chambre, bungalow, caravane, tente dans un jardin) en location sur l’île d’Oléron,
  • pour une durée minimale d’1 mois,
  • et s’inscrire sur cdc-oleron.com, rubrique « Habitat – Louer un logement ».

Le CLLAJ prendra ensuite directement contact avec les propriétaires pour fixer un rendez-vous dans un délai de 8 jours. Tenu à distance (visioconférence, téléphone) ou en présentiel dans les locaux du Bureau d’Information Jeunesse (BIJ) au Complexe sportif de l’Oumière à Saint-Pierre d’Oléron, ce temps d’échange permettra de cerner les attentes des propriétaires, de clarifier le cadre juridique appliqué et de faciliter la mise en relation avec le travailleur saisonnier. Maryse NICOLAS, directrice du CLLAJ commente : « Il est important de démystifier la location avec des travailleurs saisonniers. Dès lors qu’on prend en compte les attentes du propriétaire et qu’on est en mesure de répondre à ses questions, tout se passe très bien ! »
Enfin, pour rassurer le plus grand nombre, la CdC propose aux futurs bailleurs (qui en font la demande) d’échanger avec des propriétaires qui louent déjà un logement ou une partie de leur logement pour bénéficier de leur retour d’expérience.

QUESTIONNAIRE EN LIGNE

Merci de bien vouloir répondre au questionnaire en ligne en cliquant sur le lien suivant : https://www.cdc-oleron.com/vivre-et-habiter/habitat/louer-un-logement/

* logement, chambre, bungalow, caravane, tente dans un jardin, etc.

partager la page