Fermer le menu

Contrat de Relance et de Transition Ecologique oléronais : déjà 54 projets d’ici 2022 !

Publié le 09 juillet 2021

Lire le texte

Validé par les élus de la communauté de communes de l’île d’Oléron, à l’occasion du conseil communautaire du jeudi 8 juillet, le Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE) engage, pour une durée de 6 ans, les collectivités du territoire dans un programme d’action large et transversal en faveur de la transition écologique et de la cohésion territoriale. Il formalise les engagements techniques et financiers des parties prenantes.  

Dans le cadre du plan « France Relance », le Gouvernement souhaite que chaque territoire décline un projet de relance à court, moyen et long terme, en faveur de la transition écologique, la cohésion territoriale et la compétitivité, en cohérence avec les besoins locaux et les objectifs nationaux. Cela passe par la signature d’un Contrat de Relance et de Transition Ecologique qui formalise l’engagement des collectivités du territoire auprès de l’Etat et permettant d’obtenir des soutiens financiers (Etat, ADEME, ANAH, consulaires…).

Les calendriers coïncident parfaitement puisque les élus de l’île d’Oléron ont justement travaillé pendant six mois sur la construction d’un projet de territoire Oléron 2035, voté en conseil communautaire le 28 mars dernier.

Dans un premier temps, le CRTE recense les opérations qui verront le jour ou seront engagées d’ici 2022, et évoluera en intégrant les nouvelles opérations au fur et à mesure d’ici 2026. Pour l’heure, parmi les 140 actions listées dans Oléron 2035, ce sont 54 projets majeurs pour le territoire, portés par la CdC ou les communes, qui intégreront la première vague du CRTE.

Le CRTE porte et poursuit les ambitions Oléron 2035 de mise en œuvre d’une transition écologique ambitieuse, de développement et de maintien de la vie à l’année (logement, services, santé, emploi, mobilité…) et de protection du cadre de vie et des espaces naturels.

Les projets sont variés : élaboration d’un Plan Climat, entretien et de valorisation des marais, réflexion autour d’une matériauthèque, accompagnement des entreprises vers la transition écologique, création d’une réserve foncière pour créer du logement à l’année, réaménagement de plusieurs centres-bourgs, création de maisons de santé…

Michel Parent, président de la communauté de communes de l’ile d’Oléron commente : « Je remercie les élus du conseil communautaire et l’ensemble des services de la Communauté de Communes pour la qualité des propositions inscrites dans notre projet de territoire Oléron 2035. Avec la signature du Contrat de Relance et de Transition Ecologique, l’Etat reconnaît l’ambition portée par notre collectivité. Les projets inscrits dans ce contrat pourront bénéficier d’aides financières de nos partenaires de manière prioritaire et –  je l’espère – ainsi accélérer leur réalisation ! ».

partager la page