Fermer le menu

La Communauté de Communes et la commune de Dolus-d’Oléron inaugurent le premier espace test agricole oléronais !

Publié le 13 juillet 2021

Lire le texte

Lancé en 2018 par la commune de Dolus-d’Oléron sur le site de la Cailletière, en partenariat avec la coopérative Champs du Partage, puis repris par la communauté de communes de l’île d’Oléron en avril 2021, l’espace test agricole a été inauguré par les élus mardi 13 juillet ! Ce lieu, désormais en activité, permet aux porteurs de projet, qui souhaitent devenir maraîchers biologiques sur l’île d’Oléron, de se confronter aux réalités du métier avant de se lancer et mettre toutes les chances de leur côté. 

L’espace test agricole est un concept déjà bien répandu en France et en Europe. Il s’agit d’un outil de développement territorial de transformation de la production agricole basé sur le principe « expérimenter avant de s’installer » : un moyen sécurisé pour appréhender la réalité du métier !

Il est destiné aux porteurs de projet, pour la plupart non issus du monde agricole ou rural, qui n’ont pas la possibilité de tester concrètement le fonctionnement d’une exploitation, puisqu’ils n’en sont pas héritiers. Cette population, qu’on qualifie de « Hors Cadre Familial » (HCF), représente aujourd’hui un tiers des installations en France et incite les collectivités à repenser leur accompagnement, du fait des difficultés qu’elle rencontre pour intégrer la profession. Grâce à l’espace test, les HCF bénéficient de moyens spécifiques pour faire un test grandeur nature qui peut aller de 1 an à 3 ans : un lieu d’exploitation, du matériel agricole, un accompagnement technique par un professionnel (associations, agriculteurs, etc.), un encadrement comptable et juridique, etc.

L’espace test agricole oléronais de la Cailletière est un site constitué de 7 000m². On doit son existence à la commune de Dolus-d’Oléron – où il se situe – et à la Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne (CIAP) Champs du Partage qui avait, à l’époque en 2018, été mandatée pour en assurer sa gestion. Pour lancer le projet, la commune avait consacré un budget de près de 40 000 € – avec la participation de la région Nouvelle-Aquitaine – pour financer notamment le matériel agricole, les serres de maraichage, la rénovation d’une partie d’un bâtiment en plus d’une prestation d’animation (19 000 €).

En 2021, au titre de sa compétence en agriculture durable et pour donner l’échelle que ces projets méritent, la Communauté de Communes (CdC) a repris la gestion du site. Cet espace test vient compléter les nombreux projets portés par la CdC en la matière : création d’une Charte de l’Agriculture durable en 2012, lancement d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT) labellisé en 2020, etc.

La CdC assure désormais :

  • la maitrise d’ouvrage du projet confiée par délégation à Champs du Partage moyennant une subvention annuelle de 12 000 € pour les frais de l’animatrice (10 000€) et les frais annexes liés aux petites réparations (2 000 €),
  • les frais de réparation du gros matériel acheté par la commune de Dolus-d’Oléron à l’époque,
  • et, au cas par cas, un accompagnement individuel des futurs exploitants dans différents domaines afin de faciliter leur installation : recherche de foncier, recherche éventuelle d’une activité à temps partielle pour compléter leur revenu, recherche de débouchés, etc.

Pour Dominique Rabelle, vice-présidente en charge de l’agriculture durable à la CdC « expérimenter l’agriculture avant de s’installer est une étape essentielle à la réussite de nouvelles installations. » Elle explique : « L’espace test agricole constitue un outil complémentaire à la politique d’accompagnement à l’installation déjà existante sur notre territoire et l’expérience de la coopérative Champs du partage dans l’animation de ces projets est un atout. Tout l’enjeu est maintenant de transformer l’essai pour que les porteurs de projet, qui choisissent de poursuivre leur activité, puissent s’installer sur notre île et participer à l’approvisionnement de la population en produits locaux. »

A l’occasion de l’inauguration, les élus ont pu rencontrer le couple Daniel Roblero et Rozenn Quique, premiers porteurs de projet en activité sur le site de la Cailletière depuis mars 2021. A leur côté, Benoit Simon, leur tuteur dans le cadre de l’espace test agricole et agriculteur local rattaché au Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) du Bois de la Lande situé à Saint-Pierre-d’Oléron, leur apporte ses précieux conseils, son expérience, les aide à se poser les bonnes questions, les mets en relation avec d’’autres professionnels, etc. A l’heure actuelle, les jeunes agriculteurs en herbe souhaitent s’orienter vers la culture de légumes et de fraises sur une surface d’1 à 2ha en agroécologie, et, selon l’évolution de leur projet, ils envisageront la diversification de leur production (plantes séchées, champignons, poules pondeuses, etc.) et le développement d’activités pédagogiques (scolaires, centres sociaux, …).

Pour Thibault Brechkoff, maire de Dolus-d’Oléron : « La commune, qui a favorisé et financé l’installation de ce premier espace test agricole, ne pouvait porter dans la durée ce type de démarche. C’est bien à l’échelle de l’île d’Oléron et donc de la Communauté de Communes que ce projet doit s’inscrire : un incubateur agricole Dolusien qui permet la reconquête de nos friches oléronaises ! »

En attendant, pour ceux qui souhaiteraient les encourager et goûter le fruit de leur travail, il suffit de se rendre à l’espace test agricole situé à la Cailletière, sur leur stand « Ø rythme des lombrics » au marché de Dolus-d’Oléron Place Simone-Veil ou les suivre sur leur page Facebook @aurythmedeslombrics.

Plus d’information sur l’espace test agricole oléronais : https://www.champsdupartage.com/-Dolus-d-Oleron-lieu-test-en-maraichage-biologique-

partager la page