Fermer le menu

La traction animale : un moyen innovant et durable pour entretenir les pistes cyclables

Publié le 18 juin 2020

Lire le texte

Avec 147 km de pistes, Oléron est devenue la première île cyclable française ! En 2020, c’est 7.5km supplémentaires qui vont être inaugurés ! Un tel réseau nécessite un entretien de tous les instants. Pour réussir ce défi, les agents de la communauté de communes de l’île d’Oléron doivent trouver le meilleur compromis entre mécanisation et préservation des espaces naturels. A l’image du nettoyage des plages réalisé à dos d’ânes depuis 2012, il est expérimenté aujourd’hui un entretien en traction équine dans le nord de l’île.

Inspirée par les démarches Agenda 21 et Territoire à Energie Positive portées par la Communauté de Communes, une démonstration a été réalisée en 2019 montrant tout le potentiel de cette solution d’entretien. En effet, à l’aide de son cheval de trait, Sébastien Desenne déplace un tondobroyeur et un souffleur à une vitesse équivalente à un tracteur agricole. Si la vitesse d’avancement est impressionnante, c’est également le cas de la consommation de carburant qui est divisée par 10 ! C’est donc non seulement une solution écologique mais également économiquement viable.

Il a donc été décidé de faire appel aux services de Mr Desenne, en tant que prestataire d’entretien des pistes cyclables. Dans une logique de rationalisation des déplacements et de réduction de l’empreinte carbone, les pistes du nord de l’île sont maintenant préférentiellement entretenues par Mr Desenne, qui est localisé à St Georges d’Oléron. Une vraie logique de circuit court ! A noter que pendant le confinement, l’entretien a pu se poursuivre dans le respect des règles sanitaires puisque seul à l’ouvrage sur les pistes cyclables avec son cheval, qui selon l’état de la science ne semble pas encore porteur du Coronavirus !

Pour Pascal Massicot, Président, et Christophe Sueur , Vice-président tourisme/mobilités : « La richesse de l’île réside dans ses espaces naturels, ses paysages et la qualité de ses écosystèmes. Les habitants et visiteurs veulent se déplacer autrement, respirer et profiter de ce territoire d’évasion. A Oléron, le développement durable est un sujet concret. Pour chaque projet nous réfléchissons à la meilleure solution en combinant respect de l’environnement et viabilité économique. L’entretien des pistes par des chevaux est une illustration de cet état d’esprit et ça marche ! »

Vidéo Traction animale Chassiron

partager la page