Fermer le menu

« Obligation de tri à la source des biodéchets » au 1er janvier 2024

Publié le 04 janvier 2024

Lire le texte

Une nouvelle loi entre en vigueur

La loi “Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire” (AGEC) a introduit une nouveauté en matière de tri des déchets au 1er janvier 2024. Ce texte a notamment pour but de réduire au maximum les déchets alimentaires, en instaurant « l’obligation de tri à la source des biodéchets » (épluchures, restes de repas, pain, mouchoirs…).

Plus précisément, elle a pour objectif de garantir à tous les Français.es un moyen de trier et de recycler leurs déchets alimentaires. Toutefois, son application varie d’une commune à l’autre : certaines collectivités s’engagent dans la collecte en « porte à porte » ou en « points d’apports volontaires », d’autres, comme la CdC de l’île d’Oléron, ont choisi le compostage individuel et collectif.

Pour bien comprendre cette nouvelle loi : consultez cet article.

Solutions locales pour composter sur l’île d’Oléron

Différentes solutions sont mises en place par la communauté de communes depuis plus de 15 ans. Chacun(e) peut donc trier ses déchets alimentaires par compostage, qu’il dispose ou non d’un jardin, qu’il réside à l’année ou de manière occasionnelle :

Vous avez un jardin ?

Retirez un composteur individuel gratuitement à la permanence du Bois d’Anga (premier bâtiment avant la déchèterie de Saint-Pierre-d’Oléron, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h).

Vous habitez en résidence ou en copropriété ?

Vous êtes un professionnel disposant d’un espace extérieur ?

Contactez le service prévention déchets au 05.46.47.71.00 pour installer un composteur adapté à vos besoins.

Vous n’avez pas de jardin ?

Des composteurs partagés répartis sur l’île sont à votre disposition. Renseignez-vous et retirez un bio-seau à la permanence du Bois d’Anga.

Pourquoi composter ?

L’enjeu de cette nouvelle réglementation est double : réduire de 30% le poids de notre poubelle grise et valoriser au mieux la ressource que représente les biodéchets, que ce soit en compost ou en énergie (biogaz), dans une logique d’économie circulaire, de sobriété et de lutte contre le réchauffement climatique.

 

 

Que peut-on composter ?

En composteur individuel

Les biodéchets (ou déchets organiques) qui peuvent être compostés proviennent :

  • de la cuisine : épluchures de fruits (agrumes compris) et de légumes, restes de repas, café et thé (avec ou sans filtre), coquilles d’œufs écrasées, pain, essuie-tout, serviettes en papier… ainsi que la viande et le poisson (en petits morceaux au centre du composteur, puis recouvert de broyat).
  • et du jardin (en petite quantité) : fleurs, feuilles, petits branchages, restes du potager, pelouse (en fine couche)…

En composteur partagé

Les règles d’utilisation des composteurs partagés diffèrent légèrement du compostage individuel à domicile. Vous ne pouvez notamment pas y apporter vos déchets végétaux.

En cas de doute : appelez-nous au 05.46.47.71.00

Besoin d’accompagnement ?

Pour vous aider à adopter ce nouveau geste de tri, la CdC organise des actions de sensibilisation tout au long de l’année : formation ponctuelle gratuite pour les particuliers ou les résidences collectives, visites de jardin, sensibilisation sur les marchés ou en milieu scolaire… et un dispositif de conseil compostage personnalisé.

Nouveauté 2024 : Bénéficiez d’un conseil compostage personnalisé

Vous avez un doute sur l’emplacement de votre composteur ? Vous constatez des nuisances ? Vous souhaitez connaitre les bons gestes ? … Prenez rendez-vous avec nos maîtres-composteurs et bénéficiez de leurs préconisations et astuces.

Déplacement à domicile et conseils personnalisés gratuits

Renseignements et inscriptions au 05.46.47.71.00.

Vous pouvez également visionner la web-série de Tritou en 3 épisodes pour bien composter ou le guide détaillé du compostage ici !

 

partager la page