Projet « Ecolo-crèches » – Les couches lavables en test dans les 5 crèches de l’île d’Oléron

Lire le texte

La santé environnementale et la réduction des déchets sont les deux thématiques sur lesquelles les cinq crèches de l’île ont souhaité travailler.

La part des couches jetables enfant dans les ordures ménagères est de 4% sur l’Ile d’Oléron, ce qui représente 520 tonnes annuelles pour notre territoire.

En Septembre 2018, la Régie Oléron Déchets et le service Enfance/Jeunesse de La Communauté de communes de l’île d’Oléron ont lancé conjointement un travail avec les crèches de leur territoire pour évaluer les impacts en termes de production de déchets et de santé environnementale.

Réunion entre les référentes couches lavables des crèches et l’association Les Alternatives de Lilly – Crédits CDCIO Les Alternatives de Lilly, structure associative spécialisée dans les couches lavables et co-rédactrice du guide des recommandations en accueil de la petite enfance validé par l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle–Aquitaine, accompagne cette action avec le soutien de la Caisse d’Allocations Familiales et de l’Ademe.

Après un diagnostic de chaque structure (déchets produits, contenants alimentaires utilisés, produits d’entretiens et de loisirs créatifs utilisés) des ateliers pratiques et informatifs sont proposés au personnel des crèches afin de les sensibiliser et de les aider si besoin dans de nouvelles pratiques.

L’enjeu principal concerne les changes des enfants puisque cette activité représente la production la plus importante de déchets pour les crèches. Un test à l’utilisation de couches lavables va être organisé de Mai à Juillet avec des enfants de parents volontaires. Plusieurs étapes sont indispensables pour évaluer l’ensemble des impacts. Ainsi le lavage sera internalisé et externalisé successivement pour mesurer les possibilités à l’échelle du territoire.

L’objectif de ce test est de permettre aux structures d’accueil et aux familles de mieux appréhender l’utilisation de ces couches lavables, qui n’ont rien de comparable au langes d’autrefois. Les crèches pourront ensuite, si elles le souhaitent, généraliser les couches lavables à l’ensemble des enfants ou accueillir les enfants qui pratiquent déjà ce système de change à la demande des parents.

partager la page