Fermer le menu

Théâtre d’ardoise : un beau projet oléronais qui sort de l’impasse !

Publié le 08 octobre 2020

Lire le texte

Après plus de 3 ans de médiation, les élus de l’île d’Oléron se réjouissent de la signature du protocole de régularisation juridique qui a eu lieu ce vendredi 2 octobre 2020 dans les locaux de la Communauté de Communes, entre Messieurs Jean-Marc Chailloleau fondateur et propriétaire du Théâtre d’Ardoise et Monsieur Anthony Peleman chargé du dossier par le Procureur de la République. 

En activité depuis 2009, le Théâtre d’Ardoise a séduit bien des publics, allant même jusqu’à être médiatisé à l’international. À l’origine de ce succès, il y a une véritable démarche insulaire et une volonté de créer une dynamique culturelle associée à un site unique : le Chenal d’Arceau, un marais ostréicole bien connu sur l’île d’Oléron. Très vite, ostréiculteurs, vignerons, maraîchers, apiculteurs, pêcheries et conserveries … ont rejoint l’aventure du Théâtre en y associant une invitation à la découverte des produits biologiques locaux.  Mais l’avenir de l’association s’assombrit lorsque la Préfecture constate des irrégularités sur le plan des autorisations d’urbanisme.

En 2019, le propriétaire sollicite l’aide de la Communauté de Communes dans le cadre de la médiation pénale. La CdC propose alors de prendre en charge la fabrication de cabanes démontables conformes à l’identité paysagère du site. En complément, la commune de Dolus d’Oléron, quant à elle, s’engage à assurer le montage, le démontage et le stockage des structures amovibles.

Les engagements de principe – confirmés par les nouveaux élus communautaires – et la signature du protocole de médiation pourront régulariser la situation juridique du site et permettront de relancer la programmation culturelle pour la saison 2021.

Monsieur Michel Parent, Président de la Communauté de Communes de l’île d’Oléron commente : « Cette signature revêt une symbolique toute particulière pour le patrimoine ’ostréi-culturel’ de l’île d’Oléron. Elle fait figure d’exemple d’un partenariat réussi entre le monde associatif oléronais et nos collectivités locales. »

L’aventure peut se poursuivre dans le respect de la réglementation et avec toujours le même dynamisme créatif des nombreux bénévoles du Théâtre d’Ardoise !

 

partager la page