Fermer le menu

Conseil local de santé mentale

Lire le texte

La santé mentale des Oléronais

Chaque année en France, plus de 10 000 personnes décèdent par suicide. Le territoire oléronais est fortement touché et présente des données au-dessus de la moyenne régionale.

Sous l’impulsion et en co-financement avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la communauté de communes de l’île d’Oléron a mis en place un Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) dans le but de prévenir les risques liés aux troubles psychiques. Les CLSM sont ainsi des plateformes de concertation et de coordination d’actions à conduire au plan local avec les partenaires concernés par les problèmes de santé mentale : élus locaux, associations, professionnels, usagers, etc.

Suite à une phase de diagnostic auprès de la population oléronaise, les membres du CLSM ont déterminé 5 axes prioritaires à suivre pour atteindre leurs objectifs de santé mentale :

  1. Précarité du logement et handicap psychique
  2. Déplacements et transports
  3. Création d’une plaquette réseau pour le territoire oléronais
  4. Formation en santé mentale à redévelopper (auprès des professionnels) et formations sur la prévention du suicide
  5. Développement des compétences psychosociales

La Communauté de Communes intervient auprès de la jeunesse, des professionnels et des associations, en leur proposant :

  • Des actions de formation
  • Le déploiement d’actions de santé, prévention, sensibilisation et accompagnement
  • Une aide à la recherche de financement
  • La mise en relation avec les différents acteurs de la santé
  • Des interventions en milieu scolaire

Pour plus d’informations, contactez le service Santé Social de la CdC.

RÉCUPÉRATION DES DONNÉES EN COURS...

+ d'infos

Service Habitat Santé Social

59 route des Allées

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

05 46 47 24 68

ACTUALITÉS

VAE : renouvellement de l’ai...

arrow-right

Protections hygiéniques : la ...

arrow-right

Les élus oléronais ont voté...

arrow-right

Le centre de vaccination olér...

arrow-right

En novembre : on arrête de fu...

arrow-right

partager la page