Déplacements

Lire le texte

L’île d’Oléron engagée dans la mobilité durable

La Communauté de communes de l’île d’Oléron travaille sur l’amélioration des déplacements et le développement des alternatives à la voiture individuelle.

À l’échelle de l’île, sa politique s’appuie sur deux documents de planification : l’Agenda 21 et le Plan Global de Déplacements (PGD).
L’Agenda 21 constitue la feuille de route pour le développement durable du territoire. En matière de déplacements, il définit les actions à réaliser pour lutter contre le changement climatique et protéger l’atmosphère, à travers un objectif de développement des alternatives à la voiture individuelle.
Approuvé par son Conseil communautaire en septembre 2012, le PGD de l’intercommunalité décline et développe cet objectif fixé par l’Agenda 21.

Le PGD a pour but d’optimiser les déplacements selon des principes de mobilité durable.

Il engage la collectivité dans une démarche volontariste à court, moyen et long terme. Le PGD est dynamique, intégrant les actions en cours, les appels à projets, les évolutions territoriales et les besoins émergents.
Depuis 2015, il s’enrichit avec les actions du volet mobilité de la démarche Territoire à énergie positive.
D’ores et déjà, des actions sont engagées, parmi lesquelles : le troisième schéma directeur vélo (création de 60 km d’itinéraires cyclables), des transports en commun estivaux, une liaison maritime Ile d’Oléron – La Rochelle. Ces services sont organisés en complémentarité de ceux proposés par la Région Nouvelle-Aquitaine sur le territoire : lignes de cars entre l’île et le continent, transport à la demande, desserte des établissements scolaires… Tout un panel de possibilités alternatives à la voiture solo pour vous déplacer dans et vers l’île d’Oléron !

Pistes cyclables, transports estivaux, liaison maritime… objectif mobilité durable !

À télécharger

ACTUALITÉS

Oléron durable festival : 3è...

partager la page