Fermer le menu

Contrat local de santé

Lire le texte

Le programme d’actions en faveur de la santé des Oléronais

Après un diagnostic mené sur le territoire oléronais et l’analyse des sanitaires et sociaux, le 14 février 2019, la communauté de communes de l’île d’Oléron, l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la préfecture de Charente-Maritime ont signé un second Contrat Local de Santé (CLS) pour 4 ans (2019-2023).

Dans la continuité du premier contrat signé en 2015, ce second CLS établit un programme d’actions autour de 6 axes prioritaires adaptés à la population de l’île d’Oléron :

  1. Accès aux soins et à la prévention
  2. Addictions
  3. Santé sexuelle
  4. Qualité de vie à domicile des personnes en perte d’autonomie
  5. Lutte contre les violences intra-familiales
  6. Santé environnementale

Des groupes de travail sont organisés par thématique et mettent en œuvre les actions (prévention, accompagnement, sensibilisation, etc.).

La CdC coordonne les actions suivantes :

  • Accès aux soins et à la prévention

    Le groupe de travail dédié à l’accès aux soins et à la prévention a pour objectif de renforcer l’information sur l’offre de santé de premier recours. Il articule ses actions autour de 4 axes majeurs :

    1. Pérenniser et renforcer l’offre de soins (premier recours et spécialistes) : communiquer sur l’offre et les atouts du territoire, coordination du centre de vaccination oléronais, etc.
    2. Renforcer l’information et la communication sur l’offre de soins, l’offre en prévention et l’accès aux droits: communication sur les actions de la CPAM 17, renforcement de l’information sur l’accès à la Maison Médicale de Garde (week-ends, jours fériés et vacances), etc.
    3. Améliorer les parcours de prévention: renforcer les dispositifs de prévention des cancers (prévention, recours au dépistage, organisation d’évènements comme Octobre Rose (course organisée chaque année par la CdC)
    4. Mobiliser les citoyens, premiers sauveteurs : développer et soutenir l’offre d’actions de sensibilisation grand public aux gestes qui sauvent (terre, mer, etc.)
  • Addictions

    L’île d’Oléron est sujette aux problèmes d’addictions (alcool, tabac et substances psychoactives). Le groupe de travail dédié à aux addictions a pour objectif de lutter contre les toxicomanies et à prévenir les conduites à risques sur l’île. Au service des patients souffrant d’addictions et de ceux qui risquent de le devenir, le comité a articulé ses actions autour de 2 axes majeurs :

    1. Favoriser l’articulation des compétences et la mutualisation des moyens des acteurs de la prévention : offre de formation sur les thématiques choisies par les professionnels du réseau, accompagnement individualisé de la rencontre à l’évaluation, orientation des personnes dépendantes vers les structures de soin etc.
    2. Favoriser l’articulation des compétences et la mutualisation des moyens des acteurs du soin : permanence d’associations (CSAPA, Tremplin 17 jeunes…), camion itinérant etc.
  • Santé sexuelle

    La question de la santé sexuelle a été jugée prioritaire par les professionnels locaux. 4 objectifs principaux ont été définis par le groupe de travail dédié à cette problématique :

    1. Travailler en partenariat avec les professionnels autour des valeurs et des normes : formations thématiques autour des représentations des jeunes, du jugement, de la culpabilité, du partage et du plaisir etc.
    2. Améliorer la prévention : informer et former les jeunes, diversifier la communication (affiches, réseaux sociaux, etc.), faciliter l’accès à du matériel de prévention et faciliter le dépistage etc.
    3. Améliorer l’offre de santé : augmenter le nombre de permanences et d’antennes. Aller au-devant des publics cibles en développant des dispositifs « hors les murs » : permanences avancées et mobiles en veillant à proposer des horaires adaptés et en favorisant la présence de professionnels féminins
    4. Travailler avec les Sages-Femmes pour la « formation » des professionnels : faire connaître leurs missions et répondre à la demande des jeunes souhaitant des professionnelles de santé
  • Qualité de vie à domicile des personnes âgées et des personnes en situation de handicap

    Les plus de 60 ans représentent plus de 40% de la population oléronaise contre 32.4% dans le département. Chez les personnes âgées de plus de 80 ans, un grand nombre d’entre elles vivent seules. Les actions mises en œuvre dans ce cadre visent à favoriser l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, à préserver les liens sociaux et l’accès à la vie sociale.

    Le groupe de travail en charge de cette problématique a défini 4 axes majeurs :

    1. Favoriser l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : améliorer la personnalisation de la prise en charge à domicile et dans les établissements
    2. Préserver les liens sociaux et l’accès à la vie sociale des personnes âgées et des personnes en situation de handicap et lutter contre l’isolement social : association MONALISA (MObilisation NAtionale contre l’ISolement des Âgés) sur l’île d’Oléron mettant en réseau les communes et les personnes âgées isolées volontaires pour partager des activités conviviales
    3. Améliorer la qualité de la prise en charge à domicile des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : identification d’une personne porte-parole pour les personnes en situation de handicap
    4. Améliorer la représentativité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap dans les instances de démocratie locale
  • Lutte contre les violences intrafamiliales

    Les professionnels réunis autour de cette thématique se sont fixés pour objectifs de favoriser l’accueil et la prise en charge des personnes victimes de violences, d’améliorer la connaissance des dispositifs d’accueil et d’hébergements existants mais également d’optimiser la prise en charge des situations. Le groupe de travail dédié à la lutte contre les violences intra-familiales a articulé ses actions autour de 4 axes majeurs :

    1. Animer un réseau d’entraide : 4 réunions annuelles de l’association Altéa-Cabestan, au sujet des violences conjugales
    2. Evaluer les situations urgentes et y répondre : convention de mise à l’abri signée entre la gendarmerie et plusieurs hôtels du territoire, une compagnie de taxi et l’association Altéa-Cabestan (en 2018)
    3. Héberger temporairement et accompagner
    4. Former et sensibiliser des acteurs locaux aux violences conjugales : formation sur la prise en charge du psychotrauma chez l’enfant, journées d’échanges sur le cyberharcèlement, etc.
  • La santé environnementale

    La Région Nouvelle-Aquitaine est la 1ère région agricole d’Europe et se caractérise par des dépenses considérables en pesticides en euros et par hectare. La prise en compte de l’environnement comme déterminant essentiel de la santé est réaffirmée dans l’axe 1 de la stratégie nationale de santé adoptée en décembre 2017. Ainsi, dans l’objectif de faire diminuer les maladies chroniques et les troubles de santé de l’enfance à l’âge adulte, le groupe de travail dédié à la santé environnementale a articulé ses actions autour de 3 axes majeurs :

    1. Prévenir les risques sanitaires liés à l’environnement, notamment liés à la qualité de l’air intérieur : réduire la présence de substances toxiques dans l’environnement intérieur (mobilier et matériaux utilisés, revêtements de sol, etc.), contribuer à la diminution des maladies chroniques et troubles de la santé des jeunes enfants etc.
    2. Sensibiliser les élus et les personnels: d’établissements, de structures accueillant de jeunes enfants
    3. Sensibiliser les consommateurs à une alimentation de qualité en favorisant les produits locaux : proposer aux communes le label « ville(s) active(s) du PNNS (Programme National Nutrition Santé) »

     

RÉCUPÉRATION DES DONNÉES EN COURS...

+ d'infos

Service Habitat Santé Social

59 route des allées,

17310 Saint-Pierre-d’Oléron

05 46 47 24 68

À télécharger

ACTUALITÉS

VAE : renouvellement de l’ai...

arrow-right

Protections hygiéniques : la ...

arrow-right

Les élus oléronais ont voté...

arrow-right

Le centre de vaccination olér...

arrow-right

En novembre : on arrête de fu...

arrow-right

partager la page